Inutile saison 3 d’Elite

Quand une série arrive à bout de souffle on doit l’arrêter !

L’Espagne va mal ! Et l’école « Las Encinas » avec ! Déjà que la pitoyable S02 d’Elite avait était été un joli copier/coller de la S03 de 13RW, la nouvelle S03 est une simple continuité à l’identique de sa saison précédente. Aïe !

Vivement Casa De Papel !

Les étudiants espagnols reprennent là où ils s’étaient arrêtés, c’est-à-dire dans un amoncellement d’histoires de cul, de meurtres et de manipulations absolument pas crédibles pour des ados. Marina est toujours morte, Omar est toujours avec Ander, et Samuel qui cherche toujours sa Comtesse ne voit pas que Rebeca le « kiffe » plus que tout … mais putain sérieux !!! C’est Santa Barbara ???

J’ai même pas envie de m’étendre sur le scénario, car ça n’avance pas, on est au même point qu’à la saison précédente. La trame est que le meurtrier de Marina est maintenant connu et qu’il n’est pas en prison, mais qu’il retourne à l’école, logique … Et dès le début de cette saison de trop, il décède en boite de nuit. D’ailleurs les soirées en boîte de nuit sont au moins trois fois plus nombreuses qu’avant. À croire que le tournage ne pouvait pas beaucoup bouger entre l’école et la boîte. En même temps, l’alcoolisme des scénaristes dans ces liens de fête est peut-être un début d’explication à la médiocrité absolue de ces deux dernières saisons … Vivement Casa De Papel, car là, l’Espagne c’est saoulant !

Pourquoi je regarde ça déjà ?

Pourtant les personnages sont bien travaillés, ils évoluent dans tous les sens, mais on ne peut pas dire qu’il ne se passe rien dans leurs vies ! L’histoire de Nadia, la petite musulmane, casse encore une fois les codes et la fille de la trafiquante de drogue, avec son franc-parler, est toujours aussi intéressante à voir. De nombreux nouveaux thèmes sont évoqués comme le cancer et le drogue (ultra présente) et bien sûr les thèmes habituels de la série comme le meurtre, le pouvoir et l’argent. Notons aussi une belle diminution du culte du corps et de la beauté, qui était bien trop mis en avant précédemment.

elites023
C’est ça la suite de mon histoire ? Vous vous moquez de moi là ?

Côté histoire, la série se construit au fur et à mesure des flashbacks et des interrogatoires … encore ! Mais à part l’évolution des personnes, l’histoire est la même que la saison précédente. Pour être originaux, les interrogatoires de tous les protagonistes sont réalisés … roulement de tambours … par la même flic que la saison précédente. Là aussi les interrogatoires sont découpés et semés dans les très longs épisodes de cette saison … encore ! Ça doit être chiant de jamais avoir d’idée ?

Ici, nous avons à faire à un véritable copier/coller de la saison précédente. Les mêmes schémas narratifs, les mêmes évolutions historiques, les mêmes amourettes. Pire ! Certaines scènes offrent même un mouvement de caméra identique à la saison précédente pour un effet waouh mémorable. He Oh ! Vous vous croyez à la hauteur de la franchise Bad Boys ? Sortez !!!

On zappe ou on matte ?

Il est clair et limpide que cette saison et sa précédente ne faisaient qu’une au départ. La production a très certainement décidé de la découper en deux afin de rallonger cette série. Cela permet d’offrir deux mauvaises saisons au lieu d’une potable. Bravo amigos ! Pourtant sur la fin, les personnages semblent enfin avoir un dénouement et c’est tant mieux. La fin du cauchemar approche ! Le dernier épisode nous offre des explications, cette fois dans l’ordre chronologique, des évènements de cette fameuse soirée en boite.

Mais ne vous réjouissez pas trop vite. La production a annoncé une S04 et même une S05. Comme vous pouvez le remarquer vous même, annoncer deux saisons en même temps signifie une seule chose : une histoire pour deux saisons comme les deux saisons que nous venons de subir atrocement. Pitié ! Arrêtez-vous là. Je souhaite et j’espère que cette annonce soit un fake ! la série est toujours en production, certes, mais je pense que cette fin, pas si mauvaise pour le coup, est une conclusion plutôt bien faite. Rideau s’il vous plait !

Comme expliqué dans mon article sur sa S02 (à lire ici) vous devez vous arrêter à la S01 d’Elite. Inutile de subir la S02 et encore moins cette pitoyable S03.


Acerbien

  • Une fin probable
  • Évolution sympathique des personnages

Acerbad 

  • IDEM à la S02
  • Aucune évolution de l’histoire
  • Désintérêt total de la série

  • Intérêt : 
  • Captivation : 
  • Rythme : 
  • Histoire : 
  • Acerbomètre : 

  • Diffusion : 13 mars 2020 – en production (NON !!!)
  • Créateur : Darío Maronna, Carlos Montero
  • Distribution : Itzan Escamilla, Miguel Bernardeau, Danna Paola, Arón Piper, Ester Expósito, Mina El Hammani, Jorge López Astorga
  • Genre : Thriller dramatique
  • Platforme : Netflix
  • Episodes :  8 épisodes (S03)

Brille en société !

La production vient d’annoncer une S04 et dans la foulée, une S05. Super ! ils annoncent aussi un casting renouvelé, ce qui va aussi dans le sens de la fin de nombreux personnages actuels. Une nouvelle génération ferait donc son apparition et clôturerait l’affaire « Marina ». Donc un reboot ? Un nouveau meurtre ? Un nouveau lycée ? Une rumeur fait aussi état de l’arrivée d’un personnage transgenre dans cette nouvelle génération. Donc le cauchemar va continuer …


Podcast

Cette critique est également disponible en podcast audio : Podcasts


Bande annonce VF officielle

Un commentaire, une réaction, une indignation ?