The Boys : S01 Bis

Après une S01 violente et incroyablement surprenante, les 7 sont de retour pour, selon la production, encore plus de violence et d’action … mais qu’en est-il en réalité ?

Rappel des faits

Pour ceux qui ne se rappellent pas de la première saison de The Boys, il suffit de se diriger vers Amazon Prime pour rattraper votre retard, ou plus simplement de lire le tout premier article de notre site : The Boys.

Cette nouvelle saison de l’adaptation de la BD de Garth Ennis est, soyons honnête, tout aussi violente que sa première. Mais ni plus, ni moins, bien au contraire. L’histoire va heureusement un plus loin, mais pas tant que ça. Il y a aussi beaucoup de facilités scénaristiques, et le tout fait une saison plutôt décevante dans sa globalité. Et ça, c’est un problème.

Un problème car après avoir planté un « putain » de décor et présenté les personnages principaux hors normes, cette saison ne fait pas beaucoup avancer les choses. L’histoire est presque au même point, nous découvrons un tout petit peu l’envers du décor de Vaught, et on en sait enfin un peu plus sur la femme de Butcher. Heureusement une nouvelle super fait son apparition, Stormfront. Heureusement oui, car sinon on ne voit pas vraiment l’intérêt de cette saison.

Facilités scénaristiques

L’histoire globale donc, n’évolue pas vraiment et des facilités scénaristiques aident à enterrer cette saison. Oui, car quand on cherche des grands méchants historiques, on se tourne toujours vers les mêmes. À croire d’ailleurs qu’Amazon a un petit penchant pour eux ! Je parle bien sûr des nazis. Et pour être totalement honnête, une histoire aussi originale que The Boys aurait mérité des méchants plus recherchés que ça ! Du coup cette nouvelle saison s’en trouve bien moins intéressante et même les nouveaux personnages perdent un peu en saveur. Navrant …

theboyss022
– Black Noir, vous pouvez sourire pour la photo ?
– Black Noir, pourquoi ce nom ?
Starr-ing

Niveau interprétation, aucun soucis, Antony Starr et Karl Urban savent faire le show et pour le coup, les autres personnages un peu laissés de côté sur la précédente saison, sont mieux mis en avant et bien mieux traités. L’histoire d’amour entre Hughie et Annie (Stella) est toujours aussi niaise, mais elle a quand même le mérite de contraster avec le reste et aussi d’apporter une certaine fraicheur juvénile ou puérile (rayez la mention inutile, ou pas). Mais c’est surtout la relation entre le Protecteur et Stormfront qui sera le seul intérêt de cette saison … Motivant, non ?

Saison 2

Pour être totalement transparent et honnête, cette S02 nous apprend tout de même certaines choses. Nous en savons un peu plus sur le composé V, les personnalités et les intentions des uns et des autres sont quelque peu dévoilées et le final est pour le coup plutôt annonciateur de très bonnes choses pour la suite. Disons que la saison 2 est la saison de transition … Espérons …

Croisons donc les doigts pour que les scénaristes s’éloignent encore plus de la BD originale. Les connaisseurs trouveront sûrement que la série est déjà suffisamment loin de la BD comme ça, mais à mon sens, pas encore assez.

Le fait que les Boys n’aient pas de pouvoir à part Kimiko, est effectivement bizarre par rapport à la BD. Mais il y a fort à parier que la S03 ajoutera ce point si important pour la suite. Le choix de la mort de Black Noir est aussi très bizarre, surtout lorsqu’on sait qu’il est, dans la BD, le véritable violeur de Becca, la femme de Butcher. Mais aussi et surtout le sosie du Protecteur ! Du coup une grosse partie de l’histoire originale s’efface … mais par contre, on garde les nazis ??? Sérieux !!!

On zappe ou on matte ?

On matte et on ne discute pas ! Une histoire de super-héros si hors norme, on ne peut pas dire non. Certains seront naturellement déçus que la production n’ait pas tenu ses promesses, et ils auront parfaitement raison d’ailleurs. Car je ne vois pas vraiment la montée en puissance tant annoncée.

Mais vous devez voir cette saison 2, car au point où on en est rendu l’histoire, et avec toutes ces retenues, il y a fort à parier que la production corrige le tir et offre une spectaculaire S03. Alors préparons-nous à la suite 😉


Acerbien
  • Une interprétation incroyable
  • Violence mieux maitrisée
  • Show toujours à part
Acerbad
  • Montée en puissance trop légère
  • Histoire qui stagne

Notations
  • Intérêt : 
  • Captivation : 
  • Rythme : 
  • Histoire : 
  • Acerbomètre : 

Fiche technique
  • Diffusion : 26 juillet 2019 – en production
  • Créateur : Eric Kripke
  • Distribution : Karl Urban, Jack Quaid, Antony Starr, Erin Moriarty, Elisabeth Shue
  • Genre : Super-heros, comédie noire, comédie dramatique
  • Plateforme : Amazon Prime Video
  • Épisodes : 8 épisodes (saison 2)

Brille en société

Comme indiqué plus haut dans l’article, les Boys ont tous des pouvoirs dans la BD, grâce à une consommation régulière du composé V. Mais l’un d’entre eux, La Crème, dispose d’une super force incroyable depuis sa naissance, à cause de la contamination de sa mère qui travaillait dans une usine de fabrication du fameux composé. Le revers de la médaille est une maladie congénitale qu’il doit combattre par une consommation importante de lait maternel. Ahhh !!! Du coup on comprend mieux son surnom ?

En raison du COVID, (OUI DU !) Le tournage de la S03 a été décalé dans le temps. Il s’étendra de février à août 2021. Ce qui signifie que la saison suivante ne pourra être diffusée qu’à partir de 2022 … Avec un peu de chance on aura peut-être déjà vu Mourir peut attendre !


Podcast

Cette critique est également disponible en podcast audio : Podcasts


Bande annonce officielle de la saison 2 en VOSTFR

Un commentaire, une réaction, une indignation ?