Tyler Rake en plein orage

Quand un Dieu devient mercenaire … déclenche-t-il la foudre ?

Livre

Notre Thor Marvelien, incarné par Chris Hemsworth, est ici dirigé par le coordinateur de cascades de l’univers Marvel, pour nous faire un film sans prétention scénaristique, mais à la réalisation absolument hallucinante. Sam Hargrave, réalisateur de nombreux court-métrages méconnus, décroche, avec l’aide de ses amis Joe Russo et Chris Hemsworth, un premier film explosif et dynamique à souhait.

Mieux que Bay ?

Les mouvements de cameras, les plans, l’immersion des scènes de combats, mais aussi les décors et les ambiances, sont tout bonnement du grand art. Si je devais émettre un petit bémol, je dirais le montage. En effet, ce dernier est parfois un petit peu lent. Et pour un film de cette brutalité, un montage plus tranchant aurait été à mon humble avis, une bonne idée. Sérieusement, je cherche vraiment la petite bête … car côté technique, ce film est de très haut niveau et même un Michael Bay, du haut de sa notoriété, doit voir le monsieur venir.

Et l’histoire dans tout ça ?

Alors côté scénario, on peut pas dire la même chose. L’histoire est tellement simple que la bande-annonce suffit à vous l’expliquer entièrement. Tyler Rake est engagé pour sauver le fils d’un trafiquant de drogue indien. Mais sa mission va s’avérer bien plus dangereuse que prévue. Signalons tout de même que ce film est tiré de la bande dessinée Ciudad, écrit par Ande Parks et les frères Russo et mis en images par Fernando León González et Eric Skillman publié en décembre 2014 chez Oni Press.

tylerrake2
Vous connaissez Ásgard ?
Acteurs

L’interprétation est aussi une bonne surprise. Même si il n’y a rien d’étonnant à voir Hemsworth en combattant parfaitement crédible. Le jeune acteur indien Rudhraksh Jaiswalwa est lui aussi parfaitement à l’aise, tout comme la franco-iranienne Golshifteh Farahani, qui réalise elle aussi une performance assez redoutable.

On zappe ou on matte ?

Tyler Rake est l’exemple même du film d’action décérébré. L’histoire est très simple à comprendre et même les rebondissements ne nous surprennent même plus, désolé les Russo. Par contre, quand on voit des scènes de standicam aussi longues et des combats si bien orchestrés, « rentrer dans le film » n’a jamais été aussi facile.

Tyler Rake est techniquement l’un des meilleurs films d’action que j’ai vus. Soyons franc, ce n’est pas non plus du niveau de Sucker Punch de Zack Znyder. Mais comparer le premier long-métrage d’un réalisateur à du Bay ou du Znyder en dit long sur les qualités de ce dernier. Et soyez convaincu d’une chose, vous ne somnolerez pas deux heures devant Tyler Rake.


Acerbien
  • Réalisation incroyable
  • Mouvements de caméra mémorables
  • Interprétation à la hauteur
Acerbad
  • Histoire un peu simple

Notations
  • Intérêt : 
  • Captivation : 
  • Rythme : 
  • Histoire : 
  • Acerbomètre : 

Fiche technique
  • Date de sortie : 2020
  • Réalisation : Sam Hargrave
  • Scénario : Joe Russo
  • Distribution : Chris Hemsworth, Rudhraksh Jaiswalwa, David Harbour, Derek Luke, Golshifteh Farahani
  • Genre : Action
  • Durée : 117 minutes

Brille en société !

Pour ceux qui ont vu le film, vous vous posez tous la même question : « C’est qui le mec flou qui regarde le jeune rescapé sortir de la piscine ?« . Rassurez-vous, ce n’est pas un pédophile. Mais la production a tellement fait de fins différentes pour des projections test, que laisser vivre ou non le héro, n’était pas facile à trancher. Donc le réalisateur a décidé de laisser le spectateur faire son propre choix, en créant cette fin à peu près ouverte. Je dis à peu près, car avec la mise en production de Tyler Rake 2, la question de sa survie ne se pose même plus …


Podcast

Cette critique est également disponible en podcast audio : Podcasts


Bande annonce en VOSTFR

Un commentaire, une réaction, une indignation ?